Professeurs

Nicolas Dru, professeur de piano et de piano jazz

Partagez le contenu

Comment tout a commencé

Issu d'une famille de musiciens, j'ai naturellement débuté l'apprentissage du piano dès mon plus jeune âge. Plus tard, adolescent, j'ai commencé à y consacrer quotidiennement beaucoup plus de temps. J'avais en effet pris goût au travail. Ce qui était jusqu'alors une activité est devenu une passion. 
Ayant toujours eu la curiosité et l'intérêt des autres disciplines, j'ai essayé également d'autres instruments, en école de musique ou au conservatoire, comme le saxophone ou la contrebasse. Mais plutôt que de vouloir faire "tout et mal", j'ai finalement décidé de me spécialiser dans un seul instrument, le piano, tant le niveau d'exigence et la quantité de travail à fournir sont importants !

Mon parcours d'élève puis de professeur

Après avoir effectué des études dans diverses disciplines (conservatoires de Toulouse, Boulogne-Billancourt et Université de musique Franz-Liszt à Weimar en Allemagne), je décidai de retourner dans ma ville d'origine. Le hasard a fait que ce n'est pas à Toulouse même mais à Rodez, dans l'Aveyron, où j'ai trouvé un poste.

Mes activités au sein du conservatoire départemental de l'Aveyron sont épanouissantes car j'enseigne à la fois le piano et le jazz, à différents publics de différents âges et différents niveaux. Ceci me permet d'être davantage en contact avec la réalité du paysage musical.

Ma pratique, mes expériences en tant que musicien

Aujourd'hui, j'accorde beaucoup d'importance à la diversité de mes pratiques musicales. Je me produis ainsi, aussi bien en tant que pianiste "classique" au sein d'un ensemble de musique de chambre, qu'en tant que pianiste de jazz improvisateur lors d'un récital ou encore en quintette. Je compose également pour divers ensembles ou encore de la musique de film. 

Le classique, le jazz, l'improvisation et la composition sont des disciplines qui sont - malheureusement- bien trop souvent cloisonnées. Pour moi au contraire, elles sont complémentaires. Elles s'entremêlent et s'enrichissent mutuellement afin de former un tout que constitue ma pratique musicale.