Professeurs

Julie Huguet, professeur de flûte traversière

Partagez le contenu

La rencontre avec la flûte

Ce fut avant tout une rencontre avec une professeur extraordinaire, une femme qui m’a transmis son engagement total envers la musique.
Un cours avec elle pouvait me nourrir pendant des mois. C’est comme si elle ouvrait des portes en moi, en me disant « poursuis tes rêves »,
et en me donnant des clés pour les réaliser. Après avoir connu bien des conservatoires supérieurs et des master classes à travers le monde, à chaque fois que je suis revenue la voir, j’ai été impressionnée par son exigence et sa justesse de perception. Jamais ma famille n’a eu à me forcer à travailler ma flûte… bien au contraire, on me demandait d’arrêter, le bonheur que je ressentais en jouant était toujours plus grand, alors autant continuer ! Et ça n’a pas cessé depuis…

Jouer ensemble

Mes premiers grands frissons ? Quand j’ai commencé, petite, à jouer en orchestre. Orchestre d’harmonie, orchestre symphonique. L’évidence surgissait à chaque fois : voilà ce que je veux faire de ma vie : vivre pour cela, pour vivre ces moments de partage, de connexion à la musique, d’élévation, de dépassement de soi, se fondre dans le bain sonore, dans les multiples couleurs et vibrations de chaque instrument, dans ce moment si particulier du concert où chacun donne le meilleur de soi. Jouer ensemble aussi avec le public. Je suis toujours très émue de la réceptivité du public. Parfois, après certains concerts qui ont pu sembler difficiles, quel cadeau d’entendre l’émotion d’une personne à la sortie du théâtre..
on ne peut jamais savoir ce qui circule lors d’un concert. Tant mieux.

Transmettre

À chaque élève un nouveau cours, puisque c’est l’élève, quel que soit son âge, son niveau, son parcours, qui apporte son potentiel, son état du moment, sa base de travail, ses aspirations. Etre à l’écoute, déceler, inviter, dénicher, révéler, donner envie, guider, offrir un espace où l’élève puisse laisser s’épanouir son expression, voilà tout ce qui me passionne. Terrain d’exploration infini en quelque sorte. Transmettre ma passion est un moteur pour chacun de mes cours. Quand, dans les yeux de l’élève, s’éclairent la surprise et la joie d’avoir réussi ce qui semblait impossible, alors l’enseignement prend vraiment tout son sens.