Professeurs

Jeanne Dorche, professeur de violoncelle et de viole de gambe

Partagez le contenu

À propos de Jeanne

Jeanne Dorche, professeur de violoncelle et de viole de gambe au stage de musique Accordissimo

Je m'appelle Jeanne, j’ai 27 ans, je suis violoncelliste et gambiste. En plus d'une connaissance complète de tout le répertoire classique du violoncelle, je suis spécialisée dans le répertoire de la viole de gambe. Je suis passionnée par la musique de la Renaissance et du Baroque, tant par sa musique absolument magnifique, mais aussi par le contexte historique et culturel de l’époque. Après des études à New York, j’ai suivi la formation de 2ème cycle au CNSM de Paris, dans la classe de Christophe Coin. Je dirige l’Ensemble La Fugitive, formation de chambre constituée de violes, voix et luth, et nous explorons ensemble la musique des 16ème et 17ème siècles.

Philosophie d'enseignement

Peinture représentant un joueur de viole de gambe

J’ai pour principe fondamental d’enseignement que tout le monde peut faire de la musique, quel que soit son âge, son niveau et ses ambitions : il y a un chemin de développement personnel artistique pour chacun d’entre nous. Ma philosophie de la pratique de la musique n’est pas compétitive, mais plutôt concentrée sur l’épanouissement et la recherche personnelle. Je pense que nous sommes tous maitres dans l’art de ressentir des émotions, et la musique est un canal qui nous permet de les exprimer. Dans ce stage, je proposerais aux violoncellistes une initiation au violoncelle baroque, ainsi qu’au style et à l’ornementation des 17ème et 18ème siècles. Je proposerais également à tous les instrumentistes une initiation à la viole de gambe.

Pratique de la musique ancienne

Peinture représentant le manuscript d'une partition de musique de l'époque médiévale

J’ai moi-même appris la viole de gambe et la pratique historique de la musique ancienne à l’âge adulte, et cela a été une vraie révélation. Au début, je ne pensais pas qu’il me serait possible d’apprendre un nouvel instrument et de maîtriser ce domaine si particulier qu’est la musique ancienne. Mais ma passion a été si forte que j’ai finalement décidé de me spécialiser dans cette pratique. La musique de cette époque me touche au plus profond de moi-même, et me permet de ressentir et d’exprimer des sentiments dont je n’avais pas connaissance auparavant. Cela m’a conduit à vouloir partager cette passion et faire découvrir à d’autres ce monde si spécial qu’est la musique ancienne.