Professeurs

Hélène Rusquet, professeur de piano

Partagez le contenu

Le piano 

Hélène Rusquet, professeur de piano au stage de musique Accordissimo

Enfant, j’ai voulu faire du piano tout simplement parce qu’il y avait un piano à la maison et que mon père en jouait ! Je n’ai donc pas eu le loisir de découvrir, comme cela se fait actuellement dans les conservatoires de musique auprès des petits enfants, les différents instruments, et de faire mon choix parmi eux. Je suis tout de même très heureuse, car même si le rapport au piano me paraît moins « charnel » et plus « intellectuel » que le rapport à un instrument à cordes, par exemple, le répertoire du piano est infini, et une vie ne suffit pas pour en explorer tous les chefs-d’œuvres ! Le pianiste est un chef d’orchestre, ce qui rend son travail à la fois exigeant et passionnant. Et quel plaisir de goûter à ce monde magique qu’est l’harmonie !

Souvenirs ...

Hélène Rusquet, professeur de piano au stage de musique Accordissimo

Dans mon parcours de musicienne, je garde un attachement particulier à toutes mes expériences un peu « hors cadre » : mes premiers concerts improvisés en vacances à la campagne, avec ma cousine à la flûte et au chant, mon frère à la guitare et à la batterie, où devant nos grand-mères et notre voisin fermier, nous interprétions des airs d’Hugues Aufray et la musique du film « La Boum » ; mes premières expériences de musique de chambre, adolescente; la découverte du jazz et la pratique de la contrebasse dans des petits groupes d’amis lycéens, à l’harmonie municipale ou encore dans des spectacles comédies musicales ; mes premières expériences de musique contemporaine, quand, au conservatoire de Paris, j’étais « réquisitionnée » pour participer à la création d’un ami étudiant en composition.

Aujourd'hui

Hélène Rusquet, professeur de piano au stage de musique Accordissimo

En tant qu’enseignante, j’ai à cœur de transmettre le goût du travail approfondi face au piano, ce métier de « chef d’orchestre », et de faire découvrir ce répertoire immense et merveilleux  de la  musique dite « classique » que j’ai étudié depuis mon enfance,  que je continue à étudier (on n’a jamais fini !) et à interpréter avec bonheur. J’ai à cœur également d’aiguiser la curiosité des élèves, et de les pousser à expérimenter à travers des ensembles, un instrument différent, un autre style de musique, car il me semble que chaque expérience nouvelle est un enrichissement. Enfin, j’ai à cœur de privilégier la dimension si précieuse du partage, qui apporte tant de joies aux musiciens et au public !